Sortie du club ICC au lac du Der pour assister au « Lever des grues »

La météo ne prévoyait pas un temps formidable pour cette journée du 2 novembre mais cela n’a pas empêché les membres du club ICC de mettre le réveil vers 4h du matin. Le départ est prévu à 5h30. Une fois tous présents, nous partons sur la route de Vitry le François en direction d’Arrigny. Les quelques goutes de pluie ne nous décourageront pas.

Nous arrivons au lieu de rendez vous prévu où nous attend le reste du groupe. Il fait encore nuit lorsque nous nous installons. Le paysage est magique. Nous entendons déjà le chant des grues, le jour se lève mais, hélas, les belles lumières matinales ne sont pas vraiment au rendez vous. Heureusement il fait doux.

A chaque survol des grues nous entendons les clics clacs des appareils photos. La sensibilité des appareils est un peu élevée pour obtenir des images correctes. Le soleil se lève et nous avons la chance d’avoir une légère percée orangée mais cela ne dure pas très longtemps. Tous espèrent avoir sur leur carte mémoire la photo tant attendue.

Nous quittons cet endroit magique pour un casse-croute-café. Eric nous a confectionné d’excellents pâtés en croute fait maison et plusieurs d’entre nous on apportés café, thé, chocolat chaud où petits gâteaux. C’est donc rassasiés que nous partons vers l’observatoire de l’étang des Landres où nous attendent le martin pécheur, le héron et d’autres bêtes à plumes.

Vers midi nous partons en direction du restaurant. Douze couverts sont dressés à notre table. Nous prenons tous le menu du jour et, après le café, nous repartons pour un autre affut.

Nous nous ravisons rapidement pour revenir au même endroit que le matin car les grues reviennent déjà. Nous admirons le paysage lunaire mis en beauté par quelques rares rayons de soleil.

A la fin de la journée nous repartons chacun vers nos domiciles. Moi perso je passe à la salle de bain puis m’allonge dans mon canapé. Je sens vaguement mon mari me mettre un plaid sur les jambes. La journée a été longue, je m’abandonne à un sommeil réparateur.